Cap Vert, Santo Antào, l'île des randonneurs

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

Antao1L'archipel convient à tous types de tourismes. Pour ceux qui désirent plutôt les sports nautiques, planche à voile, surf, kitesurf, plongées... Sal et Boa Vista sont les îles courues (et bien plus touristiques aussi). Maio (que nous avons pas visité) semble être le lieu paradisiaque et moins fréquenté que les autres pour une fin de séjour balnéaire plus authentique. Nous avions vraiment envie de faire de la randonnée et pour cela Santo Antào est vraiment propice, paysages variés de la balade à la grosse "bombée" il y a de quoi nourrir l'avidité de vos semelles.

Cap Vert, Sâo Vincente et Cesaria Evora

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

Mindelo1Capitale culturelle de l'archipel, c'est aussi la terre natale de la célèbre chanteuse aux pieds nus. Dans les ruelles de la ville, de nombreux restaurants proposent des soirées musicales (réservations conseillées). Mindelo, la ville principale grouille de vie, marchés, concerts, musées il y a de quoi s'abreuver de la culture locale. En général, les agences de voyages proposent un tour guidé de l'île en taxi mais nous avons opté pour une journée en scooter pour plus de liberté. S'il y a une chose dont il faut se méfier au Cap Vert, c'est la mer. Les courants sont forts et chaque année la grande bleue "mange" des touristes insconcients. La plage de Salamansa et son petit village de pêcheurs est magnifique mais tremper son pied dans l'eau comporte des risques. En revanche baignade conseillée dans la Baia das Gatas avec une piscine naturelle.

Cap Vert, les enfants du cratère

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

fogo1Après 2 ans, on a un peu la bougeotte, l'envie d'évasion, sans traverser le monde pour autant. Alors nous optons pour le Cap Vert, et nous allons être super contents de cette destination. D'abord pas vraiment l'envie de tout organiser, nous avons pris une agence locale, Nobai, vous pouvez aussi passer par une agence française, mais la plupart passent par l'agence locale et se prennent une commission au passage!  http://www.cap-vert-trekking.com Cette dernière vous organise tout, programme à la carte selon vos envies, en liberté ou avec un guide, selon votre budget... Nous avons dû changer de plan sur place, Rosiane de Nobai a été notre ange, dynamique et efficace, elle a réadapté notre séjour de fort belle manière.

Apprendre en pratiquant pour pratiquer en captivant!

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotionetcoletpic3Août 2021, trois accompagnateurs en montagne, Manue, Pascale et Manu se lancent dans une magnifique aventure, la création d'une nouvelle structure de formation qui prépare au métier et accompagne les étudiants jusqu'au brevet fédéral. Premier décembre 2021, ouverture d'etcoletpic, mai 2022 première volée, les pics noirs. Philosophie, apprendre en pratiquant pour pratiquer en captivant. Chez nous pas d'enseignement frontal, mais en immersion dans la nature.

Les parcs de l'ouest américains, bon à savoir

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotioninfos1Parcs: Acheter une carte annuelle des parcs pour 80$ (au lieu de payer 30$ à chaque fois), elle donne aussi la gratuité dans certains parcs régionaux, demandez à l'accueil. Comme dit précédemment les parcs sont super bien organisés. À l'entrée vous recevez toutes les infos, randonnées, campings, règlement... Les consignes sont très à l'américaine... à vous d'adapter vos balades en fonction de votre niveau physique. Les rangers sont très accueillants et répondent volontiers à vos questions.
Campings: Nous avons essentiellement privilégié les campings se trouvant entre les grands parcs qui attirent la foule, mais certains ferment pour l'hiver, se renseigner avant. Tous possèdent eau, BBQ, toilettes, parfois douches pour entre 15 et 30$ la nuit. Attention à ne JAMAIS laisser de la nourriture "à l'air libre": ours, écureuils, corbeaux se servent sans vergogne. En chargeant les cartes avec l'application maps.me (gratuit) ou outdooractive.com (payant) vous pouvez planifier vos itinéraires, voiture, randonnées, et voir les différentes options pour camper, hôtels, même sans réseau (une fois la carte de la région téléchargée d'avance (maps.me) ou l'itinéraire enregistré (outdooractive.com)

Les parcs de l'ouest américain deuxième partie

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotionparc1Départ de Las Vegas pour retourner à ce que j'aime, la nature, direction Moab, Arches, Monument Valley et Josuha Tree. On nous avait conseillé de prendre la route 12 depuis Bryce et après la 24 qui passe au milieu du Grand staircase Escalante Monument, c'est absolument FABULEUX. À chaque détour de la route on a envie de s'arrêter pour immortaliser le paysage. On déniche un super-petit camping avec douche chaude et la pièce chauffée, le pied car nous sommes en novembre. Nous sommes au pied d'une forêt pétrifiée à Escalante. Les troncs fossilisés de la forêt pétrifiée datent du trias (environ 200 millions d'années). La région était alors occupée par le delta d'un fleuve sur les rives duquel poussaient des arbres géants. Après leur mort, ils furent enfouis sous des dépôts sédimentaires riches en silice, ce qui favorisa la conservation de leur structure. La silice remplaça lentement la matière végétale et fossilisa les troncs. Progressivement, la région s'enfonça et fut ensevelie sous des strates sédimentaires. Son soulèvement récent, conjugué à l'érosion permit la mise au jour des troncs fossilisés. Les bois, immobilisés par le temps ont les couleurs de l'arc-en-ciel, c'est sublime. Sans être aussi impressionnant que d'autres parcs d'arbres figés, celui-ci à l'avantage d'être moins couru.

Les parcs de l'ouest américain

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotionusa2Départ pour l'aventure avec un couple d'amis Californiens. On peut dire se que l'on veut de se pays, niveau parcs régionaux et nationaux ils sont au top. Comme mon application magique de navigation (maps.me) indique aussi les campings, nous allons louvoyer pendant deux semaines et trouver de remarquables emplacements pour passer la nuit, histoire d'éviter la foule aux abords des parcs. Ici pas de réception, mais une enveloppe pour mettre lle montant indiqué. Si la formule est basée sur la confiance, il y a intérêt à montrer patte blanche lors d'un contrôle car du coup l'amende risque d'être salée... Tous sont équipé de toilettes, tables, BBQ, eau et certains même des douches chaudes. Mais attention à la nourriture car la faune du coin se sert sans vergogne (ours, corbeau, raton laveur...)

Une virée en Californie

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotion USA1Automne 2018, pour Swiss Alpine Emotion c'est les grandes vacances, alors départ pour San Fransisco. J'ai habité pendant deux ans dans la région, je m'y sens comme un poisson dans l'eau. Le premier coucher du soleil se fera à Santaz Cruz, au phare, site d'anthologie pour les pros du surf. Pour récupérer du décalage horaire, une visite à laquarium de Monterey vaut vraiment le détour. Surtout pour la partie des méduses, incroyables de formes et de couleurs.

Saas-Fee - Zermatt, grandiose itinéraire en balcon

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotion saas1Saas-Fee, le patron de l'hôtel Britannia nous propose gentiment de nous "pousser un bout", vu l'état des troupes à la fin de la journée, je suis reconnaissante pour ce petit jocker! Le sentier s'élève gentiment dans une magnifique forêt de mélèzes et d'aroles. Les fleurs sont colorées, le temps presse pour se faire butiner, l'été est court en altitude. Les roches s'arrondissent, preuve qu'ici, il y a bien longtemps, le glacier était présent.

Acrophobie, la piqure de rappel

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

 

swissalpineemotion.piqure1Samedi matin, sur les hauts de Montreux, 7 participants viennent se confronter à nouveau au vide. L'ambiance est plus détendue que pendant les stages ou personne ne se connaît et ne sait pas vraiment à quoi s'attendre. Pendant la montée, une exclamation un peu crispée, "elle me paraît plus raide que d'habitude cette Dent de Jaman". Tous savent qu'ils vont, pendant 2 jours, s'exposer à ce néant qui leur fait tant peur.

Un début de saison rock and roll

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotion russe4La saison de ski est derrière, j’attends mes premiers clients de la saison, une famille de Russes. Au programme 4 jours de randonnée entre Sion et Viège, une magnifique randonnée en balcon le long des bisses. Premier jour, on file sur le bisse de Clavau et ses splendides murs en pierres sèches. Le printemps explose avec sa palette de fleurs multicolores. Les clients sont sympas, marchent bien et sont interessés par Dame Nature. Soudain le panneau qui tue, chemin fermé.

VTT clandestin en Bretagne

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotion bretagne1Lorsque que j'ai dit que j'allais dix jours en Bretagne au mois de novembre, on me prédisait la pire des météos, mais j'ai retenu que la remarque d'une cliente, "la Bretagne c'est beau tout le temps". Avec deux copines et Kaya notre complice à quatre pattes on trace la route et arrivons de nuit au Tour du Parc dans le Morbihan. L'idée était que les miss marchent et moi je découvre la région en VTT.

Oman, bon à savoir

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotion oman6.1Routes : Super bien entretenues, éclairées la nuit, elles font d'ailleurs souvent place à des autoroutes. Mais parfois elles peuvent se transformer d'un coup en piste bien technique. Si vous voulez sortir des sentiers battus touristiques, voiture 4x4 indispensable.
Social : Les Omanais sont très accueillants et vous renseignent volontiers. Le pays est sûr, pas de vols, vous pouvez dormir tranquille. Niveau habits pour les femmes, épaules et genoux couverts surtout dans les lieux publics. Foulard pas obligatoire mais permet un contact plus facile avec la population.

Voyage à Oman, cinquième partie

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotion oman5.1Jour 12 : Petit-déjeuner avec comme serveur un joyeux bonhomme du Bangladesh, il nous met immédiatement le sourire. Nous partons en bateau direction les îles Daymaniyyat, réserve naturelle. À bord 7 personnes sous la houlette du dive-master et du pilote. Alors que les plongeurs s’enfoncent dans les abîmes marines accompagnés de leurs bulles, nous partons en surface. Une tortue de mer vole avec grâce dans les flots, ici les couleurs possèdent un petit quelque chose d’unique. Des poissons argentés nagent la gueule ouverte, ce qui les rend très comiques. Après l’heure de pause réglementaire, autre site nommé l’aquarium.

Voyage à Oman, quatrième partie

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotion oman4.1Jour 9 : Les chèvres du coin sont plutôt familières, une seconde d’inattention et les voilà qui croquent sans vergogne les fruits préparés avec soin. Elles n’hésitent d’ailleurs pas à monter dans la voiture pour voir s’il n’y a rien de tendre à se mettre sous la dent. Nous cheminons sur un chemin aux paysages XXL (Balcony walk), ancien sentier muletier au milieu de la falaise qui amène à un vieux village (400 ans) abandonné. Traversée sur le charmant hameau de Bilal Sayt via le Wadi Bani. La route qui monte au col est goudronnée, mais après place à une piste bien poussiéreuse. Un paysage grandiose s'ouvre à nous, univers minéral aux multiples facettes, véritable mémoire géologique d'une rare diversité de couleurs et de formes. Nous croisons deux Slovènes à vélo qui s’apprêtent à monter ce que nous venons de descendre…bonne chance à eux !

Voyage à Oman, troisième partie

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotion oman3.1Jour 6 : Petit-déjeuner de brochettes de mouton à côté du souk ce jour-là réservé aux femmes. C’est chouette de voir que la femme a aussi sa place dans les lieux en général réservé aux hommes. Départ pour le Wadi Tanuf, nous cheminons dans une gorge surplombée de parois de plus de 1000 mètres, impressionnant. Visite d’un petit village, avant une chute et une mauvaise plaie sur le tibia. Nous roupillons à l’hôtel des mille étoiles sous les crépitements de notre feu de camp.

Voyage à Oman, deuxième partie

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotion.oman2.1Jour 4 : Le soleil ne pointe pas encore ses rayons, deux autres tortues s’affairent sur la plage où elles sont elles-mêmes nées. Un lever du jour unique au monde, de splendides images mais aussi les séquelles du passage du fennec. Dire que pour les bébés la survie jusqu’à l’âge adulte tient quasi du miracle (1 sur 1000). Après environ 50 jours, les petits tentent le « run » final pour rejoindre la mer, mais ils seront la proie des oiseaux, crabes, poulpes, calamars, gros poissons…

Voyage à Oman, première partie

Écrit par Pascale Haegler le . Publié dans Blog

swissalpineemotion oman1Arrivée de nuit à Mascate, longue attente à l’immigration avant de rejoindre l’hôtel, re-patience pour le check-in, dodo à 2h du matin.
Jour1 : Lever tardif, courses dans l’un des immenses shoppings center de Mascate et départ pour Bandar al Khayran. Première trempette dans les eaux turquoise, chaude et bien salée, mais les jets-skis demandent une certaine vigilance. On s’installe pour la nuit sur un parking qui surplombe la mer. Nous apprendrons à nos dépens, qu’il faut éviter les endroits trop accessibles les week-ends, les Omanais aiment faire la fête jusqu’au bout de la nuit...

Inscription à la newsletter

Recettes plantes

Achilée, plantin, ortie, capucine, ail des ours... confectionnez des petits régals à l'aide de nos recettes nature.

Contact

Swiss Alpine Emotion Sàrl
3961 St.-Jean
Tél.: +41 79 340 1145
info@swissalpineemotion.com